• Danièle Godard-Livet

Comment la France et les Etats Unis ont pillé Haïti (à lire dans le New York Times)




Le New York Times du 20 mai 2022 fait paraître un article (en français et en créole comme en anglais ) qui fait beaucoup de bruit sous le titre les milliards envolés . la France de Charles X a exigé d'Haïti 150 millions de Francs, payables en cinq tranches de 30 millions. La première en 1825 représentait six fois les revenus du Pays !

Haïti qui avait chassé les esclavagistes en 1791(un peu aidée par les révolutionaires de 1789) puis déclaré son indépendance en 1804 ( malgré les troupes de Napoléon) a payé pendant 70 ans, en empruntant et en se ruinant ; au total 560 millions de dollars d'aujourd'hui en comptant les commissions bancaires et les intérêts d'emprunts. Le New York Times estime la perte totale pour Haïti à 115 millards de dollars, entre richesse prélevée et developpement entravé. Haïti est le seul pays où les descendants d'esclaves ont payé via leurs impôts les maîtres de leurs ancêtres ! Dans les autres colonies françaises, les propriétaires d'esclaves ont été indemnisés par les contribuables français.

En 1914, c'est au tour des américians d'aller piller HaÏti : invasion par les marines et vol de 500 000 dollars en or dans les caisses de la banque d'Haïti. Ils resteront 19 ans en Haïti.


Cette gigantesque rapine des colonisateurs, c'est par Thomas Piketty que j'en ai entendu parler pour la première fois. Il estime que la France devrait rembourser 30 milliards d'euros à Haïti dans Capital et idéologie (2019). Ce n'est qu'en mai 2021 que le CNRS a publié la base de données recensant les indemnités versées aux anciens maîtres d'esclaves dans les colonies françaises. C'est nominatif et les généalogistes peuvent rechercher leur ancêtre propriétaire d'esclaves (combien il en possédait et combien il a touché). J'en avais fait un post en mai 2021 : Votre ancêtre possédait-il des esclaves ?


Jean Bertrand Arisitde, alors président de Haïti, a parlé le premier au début des années 2000 de réparation, demandant des comptes à la France. Il s'était lui-même passionné pour le sujet de la dette (dont il n'avait jamais entendu parler) dans les années 1990. Son exigence envers la France n'est pas étrangère à son éviction. Comment la France a riposté aux demandes de réparation d'Haïti .


1990, 2003, 2019, 2021, 2022. Petit à petit on découvre ce qui n'est enseigné nulle part (ni en France, ni en Haïti), les chercheurs retrouvent les archives et les analysent. Petit à petit ce passé colonial n'a pas fini de ressurgir et de demander des comptes.

23 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout