top of page
  • Photo du rédacteurDanièle Godard-Livet

Dommage, vous n'étiez pas au webinaire hier soir !


Dommage ! J'y ai appris beaucoup de chose :

- la différence entre une coupe sanitaire et une coupe de récolte (et que parfois la première cache fallacieusement la seconde)

- le peu d'efficacité des toitures ou terrasses végétalisées si elles ne comportent pas 40 cm de terre (les plantes meurent !), pareil pour les murs végétalisés (qui coûtent très cher) s'ils ne le sont pas avec des plantes de pleine terre

- la necessité de planter des arbres qui évapostranspirent pour rafraichir notre environnement (non aux oliviers et autres palmiers)

- l'existence d'un arboretum à Sathonay camp pour justement tester les arbres adaptés au changement climatique que nous vivons et vivrons de plus en plus

- la nécessité des haies, des arbustes, des arbres de moyenne hauteur et des grands arbres pour ne pas faire de nos jardins de pierre clos de composite des fournaises sans oiseaux, sans insectes.

Nous avons beaucoup à apprendre de tout ce que nous apporte la nature, mais nous croyons pouvoir nous en passer. Dommage !

Je suis pourtant sûre que si demain Lissieu crée un parc urbain public avec de petits et de grands arbres, des chemins de promenade et des bancs et des abris pour pique-niquer, rêvasser ou faire de la musique, nous nous y retrouverons.

Il n'est pas trop tard : vous avez jusqu'au 4 juin pour vous exprimer sur https://jeparticipe.grandlyon.com/project/plu-h-modification-ndeg4/collect/boite-a-avis-sur-la-proposition-de-modification-ndeg4-du-plu-h-de-la-metropole-de-lyon















41 vues1 commentaire

1 Comment


Tonio fra
Tonio fra
May 12, 2023

Ouais j’avoue dommage que je n’y étais pas

Like
bottom of page