• Danièle Godard-Livet

Et si le ciel s'animait parfois dans l'atlas des régions naturelles


ARn, Die
photo Nelly Monnier et Eric Tabuchi

L'atlas des régions naturelles privilégie les ciels neutres (= blanc-gris), mais parfois nous fait cadeau de ciels colorés, de nuages et de brume que n'aurait pas reniés Caspar David Friedrich.

Un soir après la pluie dans un lotissement de Die, rougeurs sur les falaises du Vercors, brume soulignant le relief des collines. Cela fait du bien de temps en temps de voir le temps qu'il fait et de se laisser aller à la facilité d'une photo de coucher de soleil, avec cette petite lumière qui brille sous l'auvent d'une maison et rappelle que des gens vivent là.

Je connais Die, comme tout le monde pour la Clairette, mais aussi pour y avoir fait plusieurs stages d'aïkido à l'aïkikaï du Diois chez mon ami Gilbert Girard (tiens, encore un photographe !). Die est une ville moyenne, bien coincée entre la Drôme, ses restes de rempart et la montagne ; on n'y circule pas facilement, surtout en camping-car, les jours de marché. Une sorte de cul de sac bien propice aux orages soudains et violents. Nous logions au camping du Riou Merle, très prisé des Hollandais, tout comme le camping municipal au bord de la Drôme, mais plus petit et plus calme. Die n'est pas très touristique et encore pleine de bâtiments industriels désaffectés, autrefois consacrés au meuble et à la chaussure.


camping Riou Merle, Die
photo DGL

Avec les orages, on n'évite pas les lumières tranchées.

ARN, Aubrac, scène
phaoto Eric Tabudhi et Nelly Monnier

Bien agréables aussi, de temps en temps , ces clins d'oeil des personnage qui donnent l'échelle ou qui sont là, juste pour s'amuser. Le charme du hors champ, intégré à l'atlas des régions naturelles sous le titre "scène".


55 vues0 commentaire