• Danièle Godard-Livet

J'y suis passée des centaines de fois sans jamais m'y arrêter


La colonne brisée de l'aire des Suchères sur l'A 89, créée par Anne et Patrick Poirier en 1984, je la connais bien. Mes parents habitaient le Puy de Dôme et depuis mon installation à Lyon en 1998, il fallait franchir le Forez pour leur rendre visite. Jusqu'en 2013, ce tronçon d'autoroute ouvert en 1978 s'appelait l'A72 et n'allait que de Clermont-Ferrand à Balbigny. Maintenant, on emprunte l'A 89 pour se rendre de Lyon à Clermont-Ferrand, puis Bordeaux, mais l'ancien tronçon de l'A 72 qui franchit le Forez reste limité à 110km/h à cause de ses fortes déclivités et des risques de neige au col de Cervières qui n'est pourtant qu'à 806 m. C'est souvent le seul tronçon autoroutier français fermé pour cause de neige !

L'aire des Suchères se situe juste après le col de Cervières lorsqu'on vient de Lyon, col qui n'a jamais été facile à franchir. Montaigne de retour de Rome en 1581 a suivi un itinéraire plus au sud que le tracé de l'autoroute, le temps y était peu engageant * :

«De là le jeudi matin, fîmes un beau chemin plain, et sur le milieu d’icelui près de Feurs, petite villette, passâmes à bateau la rivière de Loire, et nous rendîmes d’une traite à l’Hôpital, huit lieux, petit bourg clos. De là, vendredi matin, sui-vîmes un chemin montueux, en temps âpre de neiges et d’un vent cruel, contre lequel nous venions et nous rendîmes à THIERS, six lieues. » extrait du journal de voyage les 16 et 17 novembre 1581

C'est Fredo Dayne, qui tient l'auberge du col de St Thomas (930m, autre col du Forez, plus au nord que celui de Cervières ) qui m'a fait connaître les écrits de Paul Chatelain, géographe retiré à Cervières et passionné par l'analyse des petites régions naturelles. A la fin de sa vie, il avait fait plusieurs travaux sur Cervières, les Bois Noirs et Noirétable et un film expliquant les difficultés du passage de la barrière du Forez au seuil de Cervières et les cinq itinéraires empruntés au fil du temps, depuis les Romains.


Pourquoi cette colonne brisée à l'aire de Suchères ? Le choix des artistes et de leurs commanditaires m'a toujours semblé étonnant pour une d'autoroute qui devrait être le symbole d'une technologie sûre et durable. Qu'ont-ils voulu nous dire ? Heureusement, ce tronçon d'autoroute ne comporte aucun ouvrage d'art, ni tunnel, ni viaduc, et la colonne brisée a sans doute un sens plus philosophique, cohérent avec la préoccupation de ce couple d'artistes pour les ruines.

Parmi les commandes publiques qui jalonnent les autoroutes, la colonne brisée est sans doute une des plus réussie et a inspiré d'autres artistes comme Amélie Viale qui me permet de la nommer "ma fille adoptive".



photo Amélie Viale

* le GR 89 aussi appelé Chemin de Montaigne permet d'aller à pied de Lyon à Thiers en suivant les traces de Montaigne.

159 vues0 commentaire