• Danièle Godard-Livet

La décombre, qu'est-ce que c'est ?


La décombre, c'est un collectif de trois artistes (une fille et deux gars) qui ont à première vue un regard bien sombre sur le monde, mais pas que. Ils sont encore étudiants tout en ayant déjà réalisé des projets aboutis en termes de littérature, de théâtre, de musique, de danse, de photographie et de cinéma. Leurs références sont parfois austères mais ils savent se nourrir des textes qui comptent vraiment : Sarah Kane, Landriault, Gertrude Stein, Franz Kafka, Georges Perec, Marguerite Duras, Christine Angot, Virginia Woolf, Nathalie Sarraute, sans oublier un enracinement dans la culture populaire du tissage et de la couture.

Camille, Pierre-Olivier et Lucas se fixent une mission de collaboration, d'intertextualité; ils revendiquent l'errance et la liberté pour faire émerger des pousses et des fleurs nouvelles des racines du vieux monde (trop immobile ?). La décombre, ce sont des projets déjà engagés et un appel à collaboration aux artistes et artisans qui se reconnaissent dans la démarche.

Ils commencent par des lectures publiques de Nathalie Sarraute les 9 et 18 mars à l'UQAM : "ce qui s'appelle rien".

J'oubliais : ils sont québécois et pleins d'opportunités qui ne demandent qu'à se concrétiser. Faîtes leur connaissance sur https://www.ladecombre.com/

32 vues

Tous droits réservés Danièle Godard-Livet 2018

danielegodardlivet@gmail.com