top of page
  • Photo du rédacteurDanièle Godard-Livet

Lissieu, des grandes propriétés d'ancien régime aux quartiers d'aujourd'hui

Huit sections de Lissieu pour assiette impôt foncier selon la délibération de 1791

En 1790, les révolutionnaires créent l'impôt foncier, un des impôts qui remplacera les impôts de l'ancien régime : un impôt au profit de l’Eglise (dîme), un impôt au profil des seigneurs (cens, champart…), et un impôt au profit du Trésor royal (gabelle), auxquels il faut ajouter la taille, que les hommes d’église et les nobles ne paient pas.

Le conseil génral de la commune divise alors le territoire de la commune en huit sections qui serviront d'assiette à l'imposition foncière. S'y ajouteront l'imposition mobilière, la patente et l'impôt sur les portes et fenêtres; ce que les fiscalistes appellent les "quatre vieilles". L'impôt sur le revenu ne sera créé qu'en 1914.

délibération du conseil général de la commune de Lissieu 1791

( transcription de la délibération du conseil général de Lissieu. J'ai rétabli l'orthographe actuelle, mais conservé les dénominations locales des lieux: trève de vimi, trève perrin, body, Bruyères, comme les dénominations des points cardinaux de l'époque bise, matin, midi, soir)


"Première section de braÿliet se confine par les grands chemins de Lyon à Villefranche de matin, le chemin du trève de vimi de bize, le ruisseau de Lissieu aux chères de soir, le chemin de Marcilly à Chasselay devant »

"seconde section qui se prend depuis le chemin de Marcilly à Chasselay de bize, le chemin de lecoffé de soir, le chemin tendant de Marcilly au grand chemin de Lyon devant le grand chemin de lyon à Villefranche de matin."

"Troisième section se prend depuis le chemin de Marcilly au grand chemin de Lyon de bize, le grand chemin de Lyon de matin, le chemin de la clautre à la croix de plambeau devant, de la clôtre à la croix de rampeau de soir."

"Quatrième section se prend depuis le chemin de Marcilly à la croix rampeau de bize, le chemin de la croix rampeau à la clôtre et de la clôtre au trève perrin de matin et depuis le trève perrin au commune et les communes devant le chemin du bois dieu à Lissieu de soir"

"cinquième section qui se prend depuis la croix de plambeau au trève perrin de bize, le chemin du trève perrin au bruyère et les bruyères de soir, la portion du bois d'ars devant le chemin de Lyon à villefranche de matin."

"sixième section qui se prend par le chemin depuis les bruyères qui va à Dommartin de Bize, la limite de Dommartin de soir, de Dardilly et limonest devant

"septième section qui se prend de puis le chemin de Dommartin devant, le chemin de Chazay à Lyon de soir, le chemin de Marcilly au body de bize et matin."

« Huitième section qui se prend depuis le chemin de Bruyère à Dommartin devant, le chemin de Body à Lissieu de matin, le chemin de Marcilly au grand chemin de bize, le limite de Marcilly de soir. »


Il est intéressant de comparer ce zonage à ce qu'étaient les grandes propriétés telles qu'existantes au début de la Révolution et aux quartiers d'aujourd'hui.



On pourrait y ajouter le zonage actuel du PLU-H pour raconter comment l'amènagement et l'artificialisation du territoire se font au gré du substrat géologique, de la topographie et des décisions humaines individuelles et collectives.


33 vues0 commentaire

Comments


bottom of page