top of page
  • Photo du rédacteurDanièle Godard-Livet

Nourrir les vers à soie et faire connaître les métiers de la soie


Ginou Jussel, ancienne lissiloise qui vit désormais à Lucenay, élève des vers à soie pour montrer aux enfants des écoles toutes les étapes de l'industrie de la soie.

Les soiries Brochier lui ont donné les chenilles, elle cherchait de quoi les nourrir.

Il se trouve que j'ai rapporté de mes années à l' INRA une bouture du verger de Ste Foy les Lyon qui alimentait les chenilles de l'unité séricicole de la Mulatière (fermée en 2009). La petite pousse a grandi chez moi sans soin particulier et c'est un arbre désormais. Un bel arbre à très grandes feuilles (qui évapotranspirent bien), à pousse rapide et tout à fait adapté à notre climat.

C'est ainsi que nous nous sommes rencontrées pour nourrir les vers à soie.


Ginou Jussel écrit pour les enfants : Un hiver de soie blanche, l'astre bleu éditions 2022 est son dernier livre qu'elle m'a offert et qu'elle présente dans les écoles en montrant aux enfants tous ces métiers de la soierie aux compétences variées et toute l'organisation sociale qui en dépendait. Tout un patrimoine disparu et pour les enfants un contact avec une réalité insoupçonnée!

Elle m'a aussi conseillé d'aller visiter le musée du tissage et de la soierie de Bussières dans la Loire (ouvert les samedis et dimanches à partir du 1er avril). Il est animé par des bénévoles et constitue une belle balade familiale dominicale.


J'espère que ses chenilles vont bien grossir, s'encoconner et qu'ensemble nous pourrons continuer à tisser le fil de cette rencontre improvisée.

23 vues0 commentaire

Kommentarer


bottom of page