• Danièle Godard-Livet

On ne dira jamais assez les dangers des pignons mis à nu


google maps avant, le progrès après
178 route de genas Lyon

Cela s'est passé il y a deux jours à Lyon, 178 route de Genas. Avant un pignon mis à nu et vaguement protégé par un film plastique et un chantier SLTP; après un chantier SGC et l'effondrement des huit appartements que contenait l'immeuble !


Deux femmes ont failli y laisser la vie, un expertjudiciaire est nommé, la rue est barrée, un arrété de péril va être pris... tout cela promet de longs mois, d'années peut-être pour des personnes qui ont perdu l'appartement où il viviat et dont ils étaient propriétaires.


Les explications avancées font déjà froid dans le dos : vétusté de l'immeuble effondré (en machefer des années 30), travaux inconsidérés d'un propriétaire qui aurait fait installer une douche à l'italienne aux joints peu étanche... C'est tout juste si l'on évoque le chantier, le creusement d'un parking pour le futur immeuble !


Bien sûr cela me touche, car mes pignons mis à nu depuis plus d'un an se dégradent dans l'indifférence absolue du démolisseur-constructeur, mon nouveau voisin.


après la démolition
angle chemin de la tappe, chemin de la buchette Lissieu


94 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout