• Danièle Godard-Livet

Permis de démolir, à quoi ça sert ?


La mairie de Lissieu vient d'instaurer le permis de démolir sur l'ensemble de la commune lors du conseil municipal du 31 août 2020, alors qu'il n'était obligatoire que dans les zones patrimoniales....Les démolitions de bâtiments anciens posent de nombreux problèmes de nuisances et de risques pour les voisins et l'environnement. Mais les permis de démolir ne servent à rien si les promoteurs s'en passent ou si les mairies oublient de faire leur travail.


A Montréal, la municipalité s'efforce de lutter contre le "façadisme", c'est à dire la pratique qui consiste à ne conserver que la façade d'un bâtiment ancien qu'un promoteur souhaite rénover. Dans le cas de la récente affaire à Montréal concernant le restaurant Le Rapido construit dans les années 1940, le promoteur prévoyait « une démolition très sélective d’éléments en mauvaises conditions dues à des années d’abandon » avec l’intention « de conserver et de restaurer les volumes principaux des bâtiments ».

Tel n'a pas été le cas et des travaux de sécurisation ont été requis pour maintenir en place les façades de pierres grises, typiques des constructions du Montréal d’antan. En outre, une amende dont le montant n'est pas encore connu sera infligée aux promoteurs qui devront soumettre un nouveau projet à présenter au comité de démolition de l’arrondissement.

Le Rapido n'était pas vraiment un beau bâtiment, il était fermé depuis 2014 et n'avait que ces pierres grises des carrières montréalaises et le souvenir d'une institution pour les oiseaux de nuit. Et pourtant, la Municipalité n'a pas apprécié le sans-gêne du promoteur !

A Lissieu, nous avons désormais l'obligation de déposer un permis de démolir...sauf si la mairie a oublié de vous le dire !


Le rapido avant et après



65 vues

Tous droits réservés Danièle Godard-Livet 2018

danielegodardlivet@gmail.com