• Danièle Godard-Livet

Qu'est-ce que faire preuve d'humanité ou pratiquer l'humanité ?


destruction des logements sociaux chemin de la dodate et abattage des chênes centenaires de Montvallon

Dans sa première lettre aux Lissilois, madame le maire nous appelle à faire preuve d'humanité en citant Sénèque : " Pendant que nous sommes parmi les Hommes, pratiquons l'humanité". Sénèque, conseiller de Caligula, précepteur de Néron fut poussé au suicide le 12 avril de l'an 65, comme Socrate avant lui.

Il fut un temps (lointain) où après mes études d'ingénieur, j'ai entrepris des études de philosophie jusqu'à la maîtrise. Bien que plus intéressée par l'épistémologie que par la morale, j'ai été amenée à réfléchir sur des sujets comme "qu'est-ce-que faire preuve d'humanité ?"

Plus tard, c'est surtout dans l'univers professionnel que j'ai entendu parler de l'humain, du souci de l'humain, de la préoccupation de l'humain...grande antienne des DRH !

Et si on vous posait la question aujourd'hui comme comme dans un devoir de philosophie au bac (ou lors du grand oral, cher à M. Blanquer), que répondriez-vous ?


Je m'y essaie devant vous :


Raisonnons d'abord par l'absurde (comme aiment le faire les philosophes) :

1- ne pas faire preuve d'humanité serait faire preuve d'inhumanité, ce qui est clairement défini dans le droit par l'incrimination de crime contre l'humanité créé en 1945 dans le statut du Tribunal militaire de Nuremberg, établi par la Charte de Londres (art. 6, c). Il désigne une « violation délibérée et ignominieuse des droits fondamentaux d'un individu ou d'un groupe d'individus inspirée par des motifs politiques, philosophiques, raciaux ou religieux ».

Nous sommes ici clairement hors des limites d'une acception commune de l'expression "faire preuve d'humanité"


2- tournons-nous vers des disciplines d'usage plus courant comme la philosophie humaniste (Erasme, Montaigne, Rabelais, Kant et les philosophes des Lumières) qui défend l'idée de tolérance, de droit universel et d'utopie et qui est à la base de la déclaration universelle des droits de l'homme; ou la psychologie humaniste (Maslow, Reich, Rogers) qui sert de bible au management et à beaucoup de courants actuels de développement personnel : l'empathie, l'approche centrée sur la personne, la créativité présente en chaque être humain.

Faisons un détour par le personnalisme du lyonnais Emmanuel Mounier et de son catholicisme social dont se revendique "Habitat et humanisme". Voilà des valeurs qu'il me semble utile de défendre, mais ne le sont pas toujours.


3- tentons une synthèse (comme il est de mise dans le devoir en trois parties)

Hanna Arendt nous a appris, après avoir assisté au procès d'Adolf Eichmann à Jérusalem combien le mal peut être banal "Eichman à Jérusalem : rapport sur la banalité du mal". Le respect des ordres d'un état fondé sur des principes et des lois injustes peut conduire jusqu'au crime contre l'humanité. Adolf Eichman fut exécuté en prison le 31 mai 1962


En conclusion "faire preuve d'humanité" sous l'apparente banalité de l'expression nous conduit au coeur de la condition humaine, capable du meilleur comme du pire, confrontée à l'irrémédiable de la mort. "Faire preuve d'humanité", "pratiquer l'humanité" ne serait-ce pas chaque jour exercer notre discernement pour sonder les intentions au-delà des règles et prendre en compte l'irréversibilité de certaines actions ? (il est habituel et prudent dans un devoir de philosophie au bac de terminer par une question).


Merci de votre attention pour cette minute de réflexion philosophique. A chacun d'en faire son miel dans la vie de tous les jours.Moi, ce sont les destructions qui ont eu lieu à Lissieu au mois de mars 2021 qui m'interrogent. Je ne les vois pas comme une preuve d’humanité.



91 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout