• Danièle Godard-Livet

Un philo-concert à Lissieu


Ce matin à Lissieu, Charlène et Hugo nous invitaient à un philo-concert . Après la conférence gesticulée (annulée) de la veille, que d'innovations et d'étranges propositions à la médiathèque de Lissieu ! Nous étions seize à tenter l'aventure autour de café, de thé, de viennoiseries et de papillottes.

Ils chantent et donnent la parole au public après la chanson pour que ceux qui le souhaitent puisse exprimer ce que le texte évoque et remue dans son expérience personnelle. Ce n'est pas un débat, juste l'expression libre et respectueuse du ressenti de chacune et chacun. Et c'est très bien de d'abord s'écouter les uns les autres sans obligatoirement débattre.

Le thème était celui des relations entre hommes et femmes et les chansons bien choisies pour faire progresser le questionnement :

- les modèles imposés par la société aux hommes comme aux femmes : Maryline (Anne-Lise Roche) , l'homme qui pleure (Bernard Haillant) , Mon coeur, mon amour (Anaïs)

- la libération des femmes Gulliverte (Anne Sylvestre)

- le couple comme construction à deux ou comme enfermement. Je t'aime (Michèle Bernard)

Rien de révolutionnaire, rien de grandiloquent, juste des petits îlots de questionnement sur lesquels donner son avis.


J'aime beaucoup les débats. J'en connais aussi les impasses : le parti-pris idéologique, les arguments d'autorité, les fâcheries, la mauvaise foi, l'ascendant pris par certains ou certaines sur les autres, la compétition dans l'argumentation... etc.

La formule du philo-concert proposée est pleine de douceur pour d'abord faire percevoir la diversité des expériences, des ressentis et des opinions et c'est déjà beaucoup. S'écouter et apprendre à se connaître. Une autre manière de réfléchir. Après pourrait venir le débat, mais ce n'était pas l'objet.


Leurs contacts : (car ils font beaucoup d'autres choses)

charlene.gruet@nature-sens.org

hugobenin.pro@gmail.com


26 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout