Tous droits réservés Danièle Godard-Livet 2018

danielegodardlivet@gmail.com

 


 

Urgences, comme un drapeau rouge dans la ligne droite

 Appeler le Samu pour qu'il conduise votre mari aux urgences avec une suspicion d'embolie pulmonaire, cela n'arrive pas tous les jours heureusement ! Mais c'est ce qui m'est arrivé il y a quinze jours.

L' accident nous rappelle que notre vie ne tient parfois qu'à un fil ou à un petit caillot qui se coince.

Le malade a été  bien soigné et il se remet  de ses dix jours d'hospitalisation; dix jours à cotoyer les autres malades et leurs familles dans l'inquiétude et la détresse face à la souffrance de leur proche, et désemparés par la soudaineté de l'événement et tout ce qu'il transforme dans leurs vies.

On n'est pas préparé ! On imagine le pire !

J'ai repensé aux épisodes des Soprano lorsque Tony Soprano est hospitalisé entre la vie et la mort (après que son oncle lui a tiré dessus) et j'y ai trouvé un grand réconfort. La médecine sauve vraiment des accidentés de la vie! Profitons au mieux de chaque instant qu'il nous reste.

Si les histoires de vie (et la philosophie qu'on peut en tirer) vous intéresse, lisez :

- l'histoire de mes ancêtres dont le feuilleton continue sur histoire-généalogie.com

http://bit.ly/1GVDDiw

- mon premier roman "T'es trop conne, Antigone" disponible sur Amazon (e-book et papier)

http://amzn.to/1RXMiqY

 

 

Please reload

Posts récents
Please reload