Tous droits réservés Danièle Godard-Livet 2018

danielegodardlivet@gmail.com

 


 

V comme Vivants

 

A trop fréquenter les morts, on en oublierait les vivants. C'est mon mari qui m'a poussée à retrouver les descendants des collatéraux de mes ancêtres et à visiter les lieux où ils vivent encore pour certains d'entre eux. C'est ainsi que j'ai fait la connaissance de mes cousines Godard de Coubanouze; nous posons ici devant l'étang de la Goutte où notre ancêtre Claude Cohas a été retrouvé noyé en 1765.

Mon mari a tout raconté,  de ces vivants et de ces lieux que nous découvrions ensemble, dans son blog :

http://leclairon.blog.lemonde.fr/2013/05/02/les-bois-noirs/

http://leclairon.blog.lemonde.fr/2013/05/02/la-montagne-thiernoise/

http://leclairon.blog.lemonde.fr/2012/08/31/benetan/

http://leclairon.blog.lemonde.fr/2012/09/06/beaufortain-la-montagne-preservee/

On y apprend des choses, on retrouve des archives délaissées, on fait connaissance avec les lieux qui expliquent tant de choses ;

 

Et puis il y a aussi ces autres vivants, les généalogistes qui tombent par hasard sur vos recherches et vont vous éclairer, vous apporter des précisions et une entraide rapide et désintéressée qui fait chaud au coeur

 

Mais j'ai découvert autre chose avec le challengeAZ : une communauté qui évolue et rajeunit  : je fréquentais les associations de généalogistes, Geneabank et les forums yahoo avant de découvrir une autre race de généalogistes, les généablogueurs et généatwittos qui maîtrisent les nouvelles technologies de l'information et de la communication et l'analyse statistique. Pour les connaîte, lisez l'enquête conduite par scribavita http://scribavita.fr/blog/resultats.enquete.geneablogueurs

C'est toujours bien de rencontrer les vivants.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Please reload

Posts récents
Please reload