Tous droits réservés Danièle Godard-Livet 2018

danielegodardlivet@gmail.com

 


 

Mes balades avec Baudelaire et Rimbaud

 

Soirs de juin, mon vélo et ce chemin longeant la Dore.

« par les soirs bleus d'été, j'irai par les sentiers... »1

frôlée, picotée par les longues graminées en pleine floraison, à toute vitesse, les cailloux sous mes roues, l'équilibre gardé le long de la rivière, les freins inutiles et dangereux sur les graviers.

 

Dactyle aux épillets durs, flouve odorante aux odeurs de foin coupé, paturin délicat, orge des rats touffue, folle avoine envahissante et toutes celles ignorées mêlant leurs pollens échappés de leurs étamines déhiscentes. Petits nuages soulevés quand on les touche.

 

S'asseoir sous un saule aux longues branches endormeuses, regarder l'eau couler, brillante et fluide,

voir passer Ophélie dans les longues lianes flottantes des renoncules d'eau qui remontent du fond de l'onde pour fleurir blanc sur l'eau noire

« Sur l'onde calme et noire où dorment les étoiles
La blanche Ophélie flotte comme un grand lys, »2

 

Couchée sur l'herbe menue, ne pas parler, ne pas penser, être là devant l'eau qui bouge, qui file loin, bien loin, sentir  l'amour infini me monter dans l'âme , rêver de l'avenir qui m'emmènera loin, bien loin. Voir le ciel s'y refléter. « Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir »3

 

Sentir la fraîcheur tomber des feuillages, monter de la rivière et avoir un peu peur des ombres fugaces des chauves-souris et des bruits, reprendre mon vélo, pédaler vite.

« Les sons et les parfums tournent dans l'air du soir »

« Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige »4

 

Retrouver la route, le goudron, les maisons, la sécurité et s'en vouloir d'être si couarde.

« un coeur tendre qui hait le néant vaste et noir »5. Partagée quand même entre l'admiration des poètes appris à l'école qui savent chanter les émotions de la nature mais pêchent en termes de précision botanique.

 

1Arthur Rimbaud « Sensation »

 

2Arthur Rimbaud « Ophélie »

 

3Charles Baudelaire « Harmonie du soir »

 

4Charles Baudelaire « Harmonie du soir »

 

5Charles Baudelaire « Harmonie du soir »

Ce texte a été écrit dans le cadre de l’atelier d’écriture proposé par François Bon sur le tiers-livre. Vidéo explicative ici, sur la chaîne youtube de François Bon.

Enregistrer

Please reload

Posts récents
Please reload