Tous droits réservés Danièle Godard-Livet 2018

danielegodardlivet@gmail.com

 


 

Corentine Rebaudet, une auteure lissiloise signe son premier roman

Une signature au tabac-presse de Lissieu, ce n'est pas tous les jours ! J'étais parmi les premiers pour acheter et me faire dédicacer le premier roman de Corentine Rebaudet, publié aux éditions Balland : L'arrondi silencieux.

 

Corentine Rebaudet tient aussi depuis quatre ans un blog littéraire http://unfilalapage.fr/ et propose la relecture et la correction des manuscrits des autres.

 

J'ai consacré ce bel après-midi de fin d'été à lire son roman au titre mystérieux : L'arrondi silencieux.

C'est noir, très noir, très très noir, étonnamment noir pour une jeune auteure resplendissante et enceinte jusqu'aux yeux : infanticide, déni de grossesse, violences conjugales, viol collectif, artiste drogué vivant dans un sqatt crasseux, enfants abandonnés par une mère volage ne se retrouvant qu'à son chevet après sa mort. Est-ce une manière de mettre à distance une vie trop lisse ? En tout cas, elle ne nous épargne rien... Tout en précisant qu'il ne s'agit nullement d'une autofiction.

Heureusement Corentine Rebaudet écrit bien, simplement et tout en délicatesse, avec souvent une finesse d'observation qui contrebalance la dureté parfois caricaturale des situations rapportées. L'intrigue est bien menée : quatre parties, un prologue et un épilogue qui nous emmène du drame le plus terrible à un dénouement tout en surprise. Je ne vous raconte pas la fin, mais ne craignez rien, elle ne vous fera pas faire des cauchemars et vous tirera peut-être quelques larmes ; le ciel de Saint-Martin-en-Haut est trop bleu ! Oui, j'oubliais de vous dire que Corentine Rebaudet est une lyonnaise d'origine qui ne renie pas les beautés de sa région.

Please reload

Posts récents
Please reload