Tous droits réservés Danièle Godard-Livet 2018

danielegodardlivet@gmail.com

 


 

Sous les jupes de mon potager

Le potager a mal démarré cette année : plants souffreteux, canicule, sècheresse.

 

Depuis quelques jours (orages et arrossages aidant), tout va beaucoup mieux et rattrape le retard, mais il faut se baisser pour voir ce qui se prépare sous les feuilles.

 

Les tomates sont très en retard, mais les fruits se forment enfin. Les courgettes et les  concombres aussi.

 

 

 

 

Tout le monde ne le sait pas, mais les courgettes, comme toutes les autres courges ont deux types de fleurs : les mâles sur un long pédoncule peu engageant et les femelles dont la base grossit pour donner la courgette.

J'apprends grâce à Slate que les deux se farcissent dans un article très intéressant accompagné d'une recette : les fleurs de courgettes ont un sexe contrairement aux poivrons et aux fenouils

 

http://www.slate.fr/story/179061/spaghetti-wars/recette-italienne-fleurs-courgettes-sexe-legumes

 

Pour en savoir un peu plus : apprendre à polliniser manuellement ses courges et courgettes. Il faut d'abord distinguer la fleur mâle de la fleur femelle (attention à vos préjugés anthropomorphique, le pistil est un organe femelle !) et remplacer le travail des abeilles qui transportent le pollen des étamines de la fleur mâle au pistil de la fleur femelle comme vous l'explique ce grand barbu :

 

https://www.youtube.com/watch?v=O_QS90E_J0I

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les mauvaises herbes ne sont pas en reste, mais je garde le pourpier pour faire des salades. et  faire des exercices d'écriture comme celui-là, car il y a beaucoup de choses à voir sous les jupes de mon potager et pas seulement le sexe des fleurs de courgettes.

 

http://www.tierslivre.net/ateliers/le-pourpier/

 

 

Please reload

Posts récents

October 14, 2019

Please reload