Tous droits réservés Danièle Godard-Livet 2018

danielegodardlivet@gmail.com

 


 

Lassausaie

Lassausaie, C'est le nom de l'arrêt du bus 21 au coeur de Chasselay, c'est aussi le nom du célèbre restaurant étoilé de Chasselay. Je doute que beaucoup de clients du restaurant y viennent en bus, compte tenu du prix des menus de 75 à 120 euros ! Un parking sous les arbres est à leur disposition en face du restaurant. .

 

Chasselay a depuis longtemps la réputation d'être un lieu où l'on mange bien.

 

Aime Vintrignier écrit en 1884 dans "Zigs-zags Lyonnais- autour du Mont d'or-" :

 

"L'agglomération autour de l'église, le vieux bourg proprement dit, n'est pas considérable,

mais elle est riche, propre et gaie. Un excellent restaurant, l'hôtel Villard, attire les promeneurs,

même de Lyon."

 

Monsieur Josse en 1892 dans "Aux environs de Lyon" rappelle la fortune du charcutier Dodat qu'il nomme "le charcutier millionnaire".

La galerie parisienne Vero-Dodat  (Vero était Lyonnais, Dodat de Chasselay) est l'oeuvre de deux charcutiers devenus parisiens et spéculateurs immobiliers sous la restauration. Leur chance ou leur coup de génie fut d'abriter dans la galerie le siège des diligences Lafitte et Gaillard (qui desservaient Lyon entre autres et prenaient comme le 21 la côte de Limonest) : Les voyageurs qui attendaient leurs diligences allaient flâner parmi les magasins à la mode et contribuèrent pour une large part au succès de ce passage. Une préfiguration des halls d'aéroport ou de gare construite entre 1823 et 1826. Ce passage est classé depuis 1965, entre la rue Jean Jacques Rousseau et la rue du Bouloi (métro Palais royal-Musée du Louvre).

 

Si Guy Lassaussaie, actuel cuisinier, s'enorgueillit d'être la quatrième génération de restaurateurs, il ne fut pas le premier à attirer les gourmets à Chasselay.

Un petit tour dans les recensements de population de Chasselay et les registres d'état civil suffit pour apprendre que le premier Lassaussaie(Antoine) s'installe à Chasselay vers 1830 comme vigneron au domaine du Plantin. Il vient de Lacenas et sa femme est originaire d'Arnas. C'est un de ses petits-fils (Antoine aussi) qui achètera le café Damiron en 1894. Antoine est d'abord dit limonadier, cafetier, puis hotelier.

Le café restaurant Lassausaie est aujourd'hui l'auberge de Chasselay. On devine l'hotel des touristes au fond.

La famille Lassausaie a ensuite repris le bâtiment occupé par les deux hôtels de l'époque  "des touristes" et "Borie et Villard", mais rien n'a tellement changé si l'on compare les cartes postales de l'époque et la photo d'aujourd'hui.

 

 

 

Souhaitons à Guy Lassausaie qui vient de perdre une étoile d'avoir autant de succès que Véro et Dodat dans sa nouvelle installation à Confluence et qu'il garde ses attaches à Chasselay où le grand-père du premier restaurateur est mort en 1876.

 

 

 

Les châteaux (du Plantin, de Belle-scize, Machy, Montluzin) les grands arbres dans les vestiges de grands parcs sont l'autre charme de Chasselay accessible à la vue de tous. Le bus 21 ne marque que deux de ces arrêts Machy et Montluzin mais ne ratez pas le beau cèdre à la sortie de Chasselay , direction gare de Vaise.

 

 

 

Please reload

Posts récents
Please reload