Tous droits réservés Danièle Godard-Livet 2018

danielegodardlivet@gmail.com

 


 

Ecrire pour d'autres que moi

Il arrive parfois que l'on me sollicite pour des recherches, des synthèses, une aide à l'écriture.

Si le sujet m'intéresse, si l'on me fournit des documents, j'aime faire des recherches, écrire pour les autres, réfléchir avec eux à la meilleure expression de ce qui leur tient à coeur.

Trois exemples récents :

- des lettres d'un soldat de la grande guerre;

- une synthèse des vies des héros connus et méconnus de ma commune pour le Printemps des cimetières ;

- des instants de vie recueillis auprès des visiteurs du Salon du livre de Brindas en 2017 et 2018 pour donner lieu à un petit recueil collectif publié par l'association biographicus.

J'aime aussi écrire pour les photographes et plasticiens qui le souhaitent et échanger compétences en écriture avec compétences en fabrication d'images.

 

De Joséphine à Célestin

Un correspondant m'a un jour adressé l'ensemble des lettres que son grand-père avait écrites à sa femme entre 1914 et 1916, date de sa disparition à Verdun.

Les lettres de ce jardinier étaient nombreuses (plus d'une centaine), bien écrites, détaillées et ouvraient sur toutes ses relations dont il demandait des nouvelles.

Retrouver son parcours (les troupes bougeaient beaucoup pendant la grande guerre), fouiller dans sa généalogie pour retrouver  tous ses liens familiaux et amicaux, consulter les actes retraçant la vie du village de sa femme...tout cela m'a conduit à écrire les réponses que sa femme lui auraient faites et qui se sont perdues et à échanger pendant des mois avec mon correspondant.

J'ai ainsi écrit "De Joséphine à Célestin- lettres d'amour en temps de guerre-" que l'on peut lire sur Calameo

Printemps des cimetières

Ma commune participant au Printemps des cimetières, il m'a été demandé de synthétiser une collection d'archives autour :

- des propriétaires de châteaux (qui furent tous maires de cette petite commune rurale du 19eme siècle au début du 20eme) et y ont parfois leur tombe;

- des faits de guerre qui se sont déroulés sur la commune en 1814 (lors de l'avancée des autrichiens sur Lyon) et en 1940 (lors de l'avancée de l'armée allemande sur Lyon);

J'en ai fait deux articles de blog et bientôt une causerie dans mon village.

(cliquer sur les titres pour accéder aux articles)

Tombes de châtelains à Lissieu

Mourir à Lissieu pour défendre Lyon

Mémoires en mouvement

Lors des salons du livre de Brindas en 2017 et 2018, les participants volontaires étaient invités à raconter un souvenir que les biographes de Biographicus mettaient en forme et soumettaient aux participants.

Une moisson de petits instants de vie, de confidences, de projets, d'ambitions avec les mots de leurs auteurs regroupée dans le petit recueil  collectif "mémoires en mouvement".