• Danièle Godard-Livet

Honneur à Paul Damour, dit Paulus

Mis à jour : mars 3


Cette semaine, j'ai rencontré Paul Damour 84 ans, descendant d'une famille qui vit à Lissieu depuis deux siècles ! Il sème ses haricots en godet à l'abri et m'a donné une bien belle courge.

En échange, j'ai promis de lui faire son arbre généalogique (chacun ses compétences !) à partir des quelques indications qu'il me donnait : le nom de ses parents, son oncle Grisard et sa tante Bouchet de la Clôtre, ainsi que l'emplacement de la tombe familiale, à gauche en entrant au cimetière de Lissieu.

Il m'a fallu toute une semaine pour remonter la piste de ces ancêtres et comprendre ces relations entre familles lissiloises entre 1820 et 1936, année de naissance de Paul).

Les Damour : Jean Damour et Marie Duchamp (les arrière-arrière-grands parents de Paul) se marient à Lissieu en 1819. Il vient des chères et elle de Marcilly d'Azergues. Leurs deux fils Jean Claude et Jean Marie Damour vont s'établir à Lissieu et créer deux branches Damour aux destinées assez différentes.

La branche aînée (Jean Claude,puis Nicolas,puis Jean Marie) s'établit à Montluzin en 1851 et n'en bouge plus. La branche cadette (Jean,puis Jean François,puis Jean Marie) vit d'abord au bourg, puis aux Favières, puis à Montfort, puis à Montvallon. Toutefois une fille de Jean François, cousine germaine de Nicolas (Madeleine Damour) s'est établie en 1881 à La Clôtre et n'ayant pas d'enfant de son mariage avec André Duchamp, elle accueillera et emploiera sa nièce Madeleine et ses neveux Jean-Marie, Pierre et André Damour....qui fréquenteront ainsi leurs voisins Bouchet. Mais aucun mariage n'aura lieu entre Bouchet et Damour de la branche cadette. C'est un Cinquin (Pierre André) qu'épousera la nièce Madeleine en 1908, s'établissant avec lui à la Clôtre et fondant avec lui la famille Cinquin-Damour. En revanche, c'est avec un fils unique Damour (Jean Marie) de la branche aînée que se mariera en 1930 l'aînée des Bouchet : Jeanne Marie Bouchet; ils sont les parents de Paul.

Les Bouchet : C'est en 1876 que Claude Bouchet et Barthélémie Guillaume s'installent à la Clôtre; ils étaient auparavant à Chasselay, vignerons au château de Machy chez Morand de Jouffrey. La branche aînée (Jean Pierre Bouchet et Marie Debourg) restera à la Clôtre, tandis que la branche cadette s'installera à Bois-Dieu (Jean Claude Bouchet et antoinette Duchamp) donnant la famille Bouchet-Salon.

Des cinq enfants de Jean Pierre Bouchet et Marie Debourg , un seul restera à la clôtre : Jean Pierre Bouchet époux Michel. Jeanne Marie et Anne partiront respectivement à Montluzin avec Jean Marie Damour et à ..... avec Robert Grizard, Paul Henri mourra pour la France en 1940.

Paul Damour attend le printemps et je vais retourner le voir pour son potager ...mais aussi pour avoir plus de réponses, car il reste beaucoup de questions sur ces familles lissiloises qui valent bien autant de recherches et de célébrations que les châtelains lissilois qui ont toujours été l'objet unique des préoccupations des historiens locaux.


Tous droits réservés Danièle Godard-Livet 2018

danielegodardlivet@gmail.com