• Danièle Godard-Livet

Où sont partis les oiseaux ?


Chaque année, je sors mes deux mangeoires à oiseaux, j'achète des graines de tournesol et les oiseaux viennent. Dans un fauteuil, bien au chaud, je les observe aux jumelles : des chardonnerets, des mésanges, des pinsons, des verdiers, des tarins des aulnes, un rouge-gorge... ou même des oiseaux plus exceptionnels comme ce gros bec visiteur de l'an dernier. Avant, j'étais obligée de remplir chaque jour les mangeoires et les oiseaux consommaient plus d'un kilo de graines quotidiennement !

Cette année, il n'y a pas d'oiseaux !

Au début, j'ai cru que les graines ne leur plaisaient pas et je suis allée me plaindre chez Gamm vert pour ce gros sac de 15kg dont les oiseaux ne voulaient pas.

J'ai changé de graines et de fournisseur. Aucun succès !

J'ai pensé aussi au danger que représentait le chat pour les oiseaux et à la multiplication des tourterelles qui feraient fuir les passereaux, mais le chat est là depuis des années et les tourterelles sont postées dans le cerisier en attendant que les graines tombent au sol.

J'ai imaginé que l'hiver n'était pas assez froid et que les oiseaux continuaient à trouver leur pitance ailleurs que dans mes mangeoires, mais lorsque la neige et le froid sont venus j'ai dû me rendre à l'évidence : il y a de moins en moins d'oiseaux dans mon jardin !

Je n'ai pas participé au comptage national des oiseaux de jardins de 27 et 28 janvier 2018 qui ne donne des résuktats plutôt meilleurs que ceux de 2017 et ne m'explique pas où sont partis les oiseaux qui venaient d'habitude chez moi

https://cdnfiles1.biolovision.net/www.oiseauxdesjardins.fr/userfiles/Bilancomptagejanvier2018.pdf

Il faudra que je participe au comptage des 26 et 27 mai 2018. Vous pouvez le faire aussi en vous rendant sur le site www.oiseauxdesjardins.fr.

En attendant, il n'y a que le chat qui attend au-dessus des mangeoires pleines.


74 vues

Tous droits réservés Danièle Godard-Livet 2018

danielegodardlivet@gmail.com