• Danièle Godard-Livet

éco-responsabilité, gestion durable et concertation


ce qu'il reste d'un hectare d'EBC après une coupe sans dessouchage

Je ne suis pas une écologiste jusqu'au-boutiste. Je n'ai pas l'intention de m'installer dans les arbres ou de m'y enchaîner pour qu'on renonce à les couper (il serait d'ailleurs trop tard !).

Parfois les arbres sont malades et menacent la sécurité des biens et des personnes ; il faut alors les couper avant qu'ils tombent. Il y avait quelques arbres malades dans l'espace boisé classé (EBC) de Montvallon, mais tous ne l'étaient pas, loin de là.


souche et tronc creux d'un chêne malade
chêne malade, très proche des habitations

Bien qu'ingénieur agronome, je ne suis pas non plus expert-forestier et je ne connais pas les règles de la gestion responsable d'une forêt de chênes.


je regarde vers le sud, ça ressemble à un défrichement



Je ne connais pas non plus les différences subtiles qui existent entre coupe et abattage, coupe sans dessouchage et défrichement, entre coupe claire et coupe sombre.



je regarde vers le nord, ça ressemble à un défrichement



Je n'ai que mes yeux qui me disent que cette coupe (claire) ressemble fort à un défrichement.





je regarde vers l'ouest, ça ressemble à un défrichement



La lumière entre désormais sous le couvert, la vue est dégagée, mais à quelle fin ?









Cette opération a été conduite en toute légalité (déclaration préalable 0691172000074 en date du 15 février 2021 à la SCI La ferme de Montvallon). Le gérant de la SCI la ferme de Montvallon est conseiller municipal élu le 15 mars 2020 sur la liste Lissieu autrement promettant une autre gestion de la chose publique. La coopérative Coforêt qui commercialisera le bois est une structure régionale spécialisée dans la gestion durable. Tout cela est bien rassurant. Dormez en paix citoyens !


Toutefois, on peut se poser quelques questions :

- quelle urgence y avait-il à conduire une opération d'une telle ampleur au coeur du village sans concertation ?

- pourquoi la mairie ne s'était-elle jamais préoccupée du danger imminent que faisait courir le gros chêne malade aux habitations mitoyennes, en sollicitant l'intervention du propriétaire ?

La concertation serait-elle une idée juste bonne à alimenter le discours des campagnes électorales ? La concertation ne prendrait-elle sa place qu'après coup, non seulement quand tout est décidé, mais quand tout est irrémédiablement terminé pour l'EBC de Montvallon ?

Parlez-en à vos enfants, ils sont déjà résignés, ils savent que vous n'êtes qu'un gros rêveur incapable de faire aboutir ses visions écologistes, tout juste bon à semer trois graines dans un potager et à utiliser la grelinette, le paillage et le compost !


Je voudrais qu'on me rassure, qu'on me dise que je suis trop négative. je voudrais croire que j'ai rêvé, que mes yeux m'ont trompé, que les chênes de Montvallon vont ressusciter.

147 vues4 commentaires

Posts récents

Voir tout