• Danièle Godard-Livet

Amélie Viale, une plasticienne qui monte


seule, la nuit, sur une plage du bout du monde photo amélie vialeie vi

Amélie Viale est ma voisine mais c'est surtout une plasticienne qui commence à se faire connaître.

Trois expositions prestigieuses cette année :

- "réflexion faite" un jardin créé pour le 27eme festival international des jardins de Chaumont sur Loire sur le thème des jardins de la pensée (du 24 avril au 4 novembre) ;

- "réflexion faite" sélectionné pour être recréé au parc de La Villette à Paris (à partir du 15 juin)

- "vous l'entendez ?" une installation à l'Orangerie du Parc de la tête d'Or à Lyon (du 11 juillet au 22 juillet).

Amélie Viale a beaucoup d'atouts :

- architecte d'intérieur de formation avec une spécialisation d'infographiste , elle s'intéresse à l'image depuis cette période et ne cesse d'enrichir sa formation de photographe (école Bloo) notamment auprès de Claudine Doury avec qui elle a participé à plusieurs workshop ;

- sa participation à des collectifs de créateurs rencontrés dans son travail (elle travaille dans un cabinet d'architectes) ou en formation : Collectif Soir et Teamreflexionfaite ;

- les thèmes qu'elle poursuit de façon quasi-obsessionnelle et qui parlent à tous : le deuil, l'abandon, la solitude ;

- les média qu'elle maîtrise : photo, vidéo, installation, livrets ...

- et un penchant qui nous rapproche : le goût d'allier écriture et images. Le jury de Chaumont-sur-Loire n'était-il pas présidé cette année par Jean Echenoz ?

J'aime les photos et les livrets d'Amélie Viale que vous pouvez retrouver sur son site (en construction) :

http://www.amelie-viale.com/


102 vues0 commentaire