• Danièle Godard-Livet

Et le bilan carbone de la commune de Lissieu ?


Les arbres stockent du carbone (11 à 37 tonnes de CO2 par an et par hectare pour une forêt en pleine croissance) qu'ils relarguent dans l'atmosphère quand on les brûle. 100 à 200 ans de stockage vont partir en fumée ; tout ce qui ne sera pas transformé en bois d'oeuvre du petit bois de Montvallon le sera en granulés, en bûches ou en sciure et sera brûlé. Aucun doute que ces déchets n'engraisseront pas le territoire comme le préconise la municipalité pour les déchets verts de nos jardins :

...Il est interdit de faire brûler ses déchets verts dans son jardin. Au-delà de l'infraction, il serait dommage de choisir de les transformer en CO2 plutôt qu'en terreau nourrissant le territoire. Lissieu en Bref mars 20 numéro 3

Certes le bois est une ressource renouvelable, mais cela prend du temps et dépend de ce que l'on en fait. Alors proposons quelques petits calculs aux enfants de l'école (ils sont juste à côté et c'est à eux d'envisager un avenir plus équilibré et une approche plus systémique des problèmes, n'est-ce pas ?):

- combien d'arbres à replanter pour équilibrer à nouveau le bilan carbone de la commune ?

- combien de voyages en avion auxquels il faudra renoncer ?

- combien de maisons en bois faudra-t-il construire ?

- combien de bâtiments faudra-t-il mieux isoler ?

- combien de déchets verts de nos jardins faudra-t-il composter ?


Chers Lissilois, inscrivez-vous sur Toodego.com pour apprendre à composter ! On s'occupe du reste ! Je me suis inscrite sur toodego.com et j'ai une session (en distanciel) le 27 avril à 18h. Retrouvons-nous pour agir en masse et équilibrer le bilan carbone de notre commune.

52 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout