• Danièle Godard-Livet

Givors !


Givors, après 70 ans de municipalité communiste, a élu en 2020 un maire écologiste. Le tribunal administratif vient d'annuler cette élection au motif que des pressions auraient été exercées sur des électeurs; l'écart entre les deux candidats n'était que d'une trentaine de voix. Le maire élu fait appel et reste en poste pour le moment.

Givors, c'est aussi la résidence d'artiste 5 étoiles organisée par Stimultania et installée à la cité des étoiles, oeuvre de Jean Renaudie labellisée "patrimoine du XXe siècle". Léonie Pondevie, la lauréate 2020, commence son travail en ce début de mois de février (il devait commencer en novembre, mais le nouveau confinement l'a retardé). Photographe plasticienne de 24 ans, l'anthropisation est son thème de prédilection, Givors ne devrait pas la décevoir !

Que vous aimiez la politique ou l'art, voilà deux aventures à suivre dans les mois qui viennent pour mieux comprendre le monde d'après... qui sera peut-être différent du monde d'avant.


Givors m'intéresse parce que, dans le Grand Lyon, elle est aux antipodes de Lissieu. Les deux villes ont pourtant une partie d'histoire en commun : la vallée du Gier. C'est dans la vallée du Gier qu'avaient fait fortune les industriels qui se sont installés à Lissieu au début du XIXe siècle, y sont devenus châtelains et maires. Deux mondes à une quarantaine de kilomètres de distance, celui du travail et celui du loisir ! Moi, ça m'interroge cette partition du monde dont nous nous accommodons.


62 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout