• Danièle Godard-Livet

Il y a des moyens pour lutter contre les rumeurs - jour 3


Qu'on les appelle rumeurs, fakenews ou propos complotistesou conspirationnistes, la période est riche en fausses informations dangereuses. Que ce soit sur Facebook, Youtube ou Twitter vous avez sûrement été destinataires de ce genres de scoops renversants, et même de la part de vos amis ou de membres de votre famille ! Ils prétendent lutter contre l'information mainstream, dénoncer Big Pharma ; ils s'autorisent, au choix :

- d'un ami qui est marié avec un professeur de .../

- d'une voisine connaissant bien la cousine qui travaille à.../

- d'un chercheur ayant passé des milliers d'heures à consulter les sources cachées de ....

Pourquoi ne pas profiter de la période pour prendre de bons réflexes et de toujours vérifier l'information avant de la partager. Il existe des sites et des blogs qui se sont spécialisés dans le démontage de ces fausses nouvelles (en ligne sur tous vos réseaux sociaux habituels):

AFP factuel (général)

Les décodeurs (général)

Checknews (général)

Le pharmachien (santé)

Agence Science presse (québecois, spécialisé science)

Pourquoi ne pas y faire un tour à chaque fois !

Bien sûr, leurs propos sont souvent plus ardus à lire qu'une vidéo Youtube : démonter une fausse information avec rigueur n'est pas simple, car souvent sont mêlées demi-vérités, approximations, références floues dans un raisonnement déductif aboutissant aux pires mensonges...comme l'inexistence du virus du sida et l'inutilité des trithérapies (pour n'en citer qu'un). Toutefois, cela vaut le coup de faire l'effort pour cesser de polluer les esprits. Pensez à vos enfants, petits-enfants pour qui vous souhaitez un monde meilleur sans savoir comment vous y prendre et en ayant un peu honte de celui que vous leur laissez. Vérifiez les informations que vous diffusez, lisez les sites de vérification, formez leur raisonnement et leur esprit critique, ne méprisez pas la formation scientifique et apprenez leur la vigilance.

Ne les laissez pas envahir les réseaux ! Même si certaines limites commencent à être posées, aujourd'hui, ils exultent du nombre de vues et des avalanches de commentaires qu'ils suscitent, se félicitent de voir leurs vidéos supprimées comme une preuve supplémentaire de la validité de leurs révélations, se font une gloire d'être pointés par les sites de vérification de l'information. Ils sont dangereux et entretiennent souvent des accointances avec les pires ennemis de la démocratie.

27 vues

Tous droits réservés Danièle Godard-Livet 2018

danielegodardlivet@gmail.com