• Danièle Godard-Livet

Isolement - Jour 36


biographicus.fr

Je fais partie depuis quelques années d'une association de biographes (biographicus), écrivains publics et autres portraitistes qui utilisent leur goût d'écrire pour mettre au point toutes sortes de textes utiles dans toutes sortes de situations. Aujourd'hui réunion via skype pour faire le point d'où en sont les un(e)s et les autres : moral, chantiers en cours, projets, envies... J'aime bien me retrouver avec ces auto-entrepreneurs artisans de l'écriture, plus simples que les participants aux ateliers d'écriture en ligne...qui ont un peu tendance à se prendre pour des artistes incompris, avec parfois un petit zeste de prétention.

Chez les biographes, on a la passion de l'écrit, une déontologie, mais aussi le souci du marché, la passion de l'écoute et des autres ; ce que certains appellent l'humain, terme que je n'aime pas, mais qui élargit quand même la préoccupation de chacun au-delà de sa petite personne. Et c'est bien rafraîchissant.

Je n 'écris plus de biographies, mais j'aide encore quelques personnes à mettre en forme ce qu'elles ont à dire par écrit. Quoiqu'on en pense ou en dise dans notre mode envahi d'images et de vidéo, l'écrit a encore une place considérable et ne pas le maîtriser rend difficile l'accès à l'expression argumentée comme au récit.

Peut-être qu'un jour, les formes non-écrites domineront le monde et qu'il sera plus agréable de regarder un film que de lire une biographie. L'écrit transmet tant de choses avec une telle économie de moyens que le monde n'est pas prêt de s'en passer. C'est pourquoi j'aime tant retrouver mes amis biographes amoureux de l'écrit et artisans de la transmission.

43 vues

Tous droits réservés Danièle Godard-Livet 2018

danielegodardlivet@gmail.com