• Danièle Godard-Livet

Isolement - jour 37


Commence-t-on à voir, à entrevoir, à apercevoir, à entrapercevoir la fin du confinement, rien n'est moins sûr !


L'équipe municipale balayée par les dernières élections, mais confirmée par décret redouble de communication personnalisée (mais peu informative et au 37 eme jour !).

Les bonnes volontés auto-proclamées montent des ateliers de couture avec l'aide de la paroisse. Alors que dans bien des cas les commerçants ont déjà spontanément répondu aux demandes des habitants.

Rien n'est fait pour associer la population au défi à relever. Aucun message en direction des présidents d'associations sportives ou culturelles, aucune collaboration avec la nouvelle équipe élue !

J'ai arrêté les cours d'aïkido à la rentrée des vacances de février(avant même le confinement), mais je suis prête à offrir des activités en extérieur aux enfants des écoles, lors de la reprise en demi classe, et je suis sûre de ne pas être la seule.


La communication gouvernementale n'est pas beaucoup plus claire, chacun s'agace et la méfiance croît. On ne sera pas trop de tous pour expliquer et appliquer les consignes de sortie du confinement. Si seulement, on pouvait ne plus vivre au pays de la méfiance !



0 vue

Tous droits réservés Danièle Godard-Livet 2018

danielegodardlivet@gmail.com