• Danièle Godard-Livet

Isolement - jour 48


Anniversaire en tout petit comité pour les 13 ans d'Antonio qui n'a qu'une envie : retrouver ses copains du collège, et préfère du cash pour son anniversaire.


Le confinement aura-t-il amélioré les relations entre générations ou au contraire augmenté l'incompréhension ?

Un article de Monique Dagnaud diffusé par Slate Le covid-19 est le premier vrai ennemi des babby-boomers crée la controverse parmi mes amis Facebook.


Certains y lisent une attaque contre cette génération qui a aujourd'hui 70 ans et plus et bénéficierait encore de toutes les sollicitudes pour échapper à la mort , alors même qu'elle serait responsable de la catastrophe que nous vivons.

D'autres y lisent le progrès d'une société qui prendrait conscience du rôle des aînés dans les familles et dans la marche du monde et qu'il convient d'entendre (et pas seulement en toute fin de vie), car comme toutes les générations elle a connu les luttes et les rapports de force et peut encore partager son expérience.


Je fais partie de la deuxième catégorie et je crois fermement que l'aînée que je suis a encore des choses à apporter aux jeunes pour peu qu'elle prenne la peine de les écouter et de les comprendre dans leurs différences, sans se retrancher exclusivement dans une exigence de respect des vieux. ou la honte de ne plus être jeune.

43 vues

Tous droits réservés Danièle Godard-Livet 2018

danielegodardlivet@gmail.com