• Danièle Godard-Livet

Les chevaux immobiles


Photo Eric Tabuchi et Nelly Monnier

Dans l'atlas des régions naturelles, il y a parfois des paysages et même des animaux. L'image des chevaux de Mieussy sous la neige est belle et un peu mélancolique.

Quand il n'y a plus d'herbe à brouter et que parfois même le ballot de foin est terminé, les chevaux passent de longs moments immobiles. Ennui ou méditation, patience ou dépression, lutte contre le froid ou attente, nul ne le sait. Ils attendent dans la boue près de la porte, le cavalier ou la cavalière, les passants qui viendront les animer. Mais lorsque le temps n'est pas beau, rares sont les visiteurs. On les plaint un peu, on se dit qu'on n'aimerait pas être à leur place.

Dans mon village, Je connais le nom des chevaux et souvent je connais aussi qui vient leur rendre visite ou les promener (ce sont souvent des chevaux à la retraite que plus personne ne monte ou "fait travailler" comme disent les cavaliers). Je sais qui aura de la visite et qui n'en aura pas. Les prés jouxtent les villas et comme ailleurs les chevaux attendent immobiles, comme statufiés, quand il fait froid et qu'il n'y a plus rien à manger. Comme toi, quand tu te demandes si tes routines ne te conduisent pas à une impasse.



photo DGL


54 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout