top of page
  • Photo du rédacteurDanièle Godard-Livet

Aujourd'hui, j'ai pris livraison de mon composteur gratuit


J'ai également pris l'engagement d'en parler autour de moi en signant la charte.


Commande et livraison parfaitement organisées sans attente. Il faut certes attester de son identité et de son lieu d'habitation et même envoyer une photo de son jardin, mais ensuite tout est très simple. On choisit une heure de livraison et quelq'un charge l'objet à monter dans le coffre de votre voiture (ou sur le porte-bagage de votre vélo, plus sportif et risqué).

Je ne l'ai pas encore monté, mais j'ai déjà suivi la formation (en ligne) toodego et je sais qu'il faut :

- découper les gros déchets;

- ne pas mettre les peaux d'avocats, les restes de lauriers, tuyas et autres végétaux difficilement dégradables ;

- toujours mélanger 1/3 de déchets secs (y compris carton) et 2/3 de déchets humides ;

- remuer de temps en temps.

Voilà, pour éviter à 80 000 tonnes de dechets de polluer l'air ambiant, je vais engraisser mon potager. Faîtes comme moi, c'est gratuit offert par la métropole de Lyon.


Ce matin , j'étais à Lozanne et nous étions bien une quarantaine à partir à la recherche des dechets dans la nature sous une pluie fine et froide. Pas de metropole pour subventionner l'affaire, là c'était Leclerc qui fournissait gants et sacs. Lozanne est plutôt plus propre que Lissieu (pas de décharge sauvage au bord du ruisseau contrairement à ce qui se passe à Lissieu derrière Point P,) et une participation nombreuse et chaleureuse. Lissilois un peu de courage et de particpation citoyenne, c'est bon pour tout.








20 vues0 commentaire

Comentarios


bottom of page