• Danièle Godard-Livet

Isolement - 31éme Jour


Oui, cela aura été plutôt une bonne journée ! J'étais de courses à Leclerc, ce qui est un peu déprimant mais j'ai eu mon ami moine au téléphone. Les bénédictins lui ont transmis le message que j'avais laissé sur le site internet du monastère et il a eu le droit d'y répondre ! Ils vivent sereinement leur confinement avec trois personnes venues faire une retraite et coincées au monastère.

Nos salades n'ont jamais été aussi belles et les poules sont les premières intéressées...à travers les mailles du grillage. Et mes graines d'aneth et de coriandre (vieilles de 20ans) montrent leurs premières pousses.

Les journées passent rapidement pour tout le monde, pendant cette étrange pause. On sent comme le frémissement d'une détente, d'une habitude...et peut-être même d'un relâchement, sans doute très prématuré.

Il n'y a pas de pénurie alimentaire, ni de coupures des services essentiels (eau, gaz, électricité, internet) et comme me dit une autre amie au téléphone (qui n'est pas moine mais qui s'occupait autrefois de logistique), cela prouve bien que nous étions préparés...pas sur le plan sanitaire, mais dans beaucoup d'autres domaines. Il y a bien des pays où cela n'est pas vrai, même en temps de paix.

Si ce temps de confinement nous permettait seulement de prendre conscience de tout ce qui nous est nécessaire pour que nous vivions la vie que nous vivons !

PS : Nous donnons des salades à ceux qui viennent en prendre livraison pendant leur promenade quotidienne.

66 vues

Tous droits réservés Danièle Godard-Livet 2018

danielegodardlivet@gmail.com