top of page
  • Photo du rédacteurDanièle Godard-Livet

Quelle solution pour le croisement chemin de la tappe - chemin de la buchette ?

croisement chemin de la tappe-chemin de la buchette juin 2008 (de la D42 en allant vers le bourg)

Le chemin de la Buchette qui va du bourg à la D42 croise en sommet de côte et à angle droit le chemin de la Tappe orienté Nord Sud.

Ce croisement dangereux a fait l'objet de sollicitudes :

  • entre 2000 et 2008 : création d'un mur de soutènement côté nord, d'un panneau stop et d'un terre-plein central élargissant le chemin de la tappe en deux voies d'accès, signalétique dans la montée depuis le bourg indiquant le rétrécissement et la nécessaire attention aux piétons;

  • entre 2008 et 2019 : végétalisation du terre-plein central, matérialisation d'un passage piétons.



Toutefois, ce carrefour reste dangereux du fait de la vitesse excessive des véhicules sur le chemin de la Buchette, en montée comme en descente, et du manque de visibilité au croisement.

Les résidents demandent depuis des années la pose d'un miroir permettant d'améliorer la visibilité réduite et la limitation de la vitesse sur le chemin de la Buchette.

Au contraire, qu'observe-t-on ? Rien, si ce n'est la disparition progressive de la signalisation sous la pousse de la végétation : en juin 2024, le pannau stop et son cousin "stop à 50m" sont totalement invisibles !




Plusieurs solutions sont évoquées (sans que rien ne bouge) :

  • un miroir pour améliorer la visibilité ;

  • l'inversion des panneaux stop (sur le chemin de la buchette plutôt que sur celui de la tappe);

  • un ralentisseur dans la montée ;

  • une limitation de la vitesse à 30Km/h dan les chemins de la Buchette et de la Tappe comme c'est le cas dans beaucoup de communes environnantes de Limonest à St Germain au Mont d'or, en passant par Chasselay.


Il est loin le temps où avec le cheval Bijou attelé Monsieur Souzy avait du mal à tourner dans le chemin de la tappe trop étroit pour rejoindre sa maison. Peut-être faut-il prendre conscience que dans notre village ce sont désormais des grosses cylindrées qui circulent, mais aussi des enfants qui ont envie d'apprendre à faire du vélo en sécurité.


36 vues0 commentaire

Comentarios


bottom of page