• Danièle Godard-Livet

Isolement - jour 25



complotsfaciles instagram

Que le Président de la République se rende à Marseille pour rencontrer le Professeur Raoult sous la pression d'une pétition a de quoi mettre en colère.

Pourtant, il faudrait être bien naïf pour ignorer que la politique, l'égo des chercheurs, les intérêts économiques, les préjugés de toutes natures et bien d'autres passions humaines interviennent depuis toujours dans la recherche scientifique.

Arte a diffusé récemment un docu-fiction remarquable (en libre jusqu'au 19 avril 2020): Pasteur et Koch, un duel de géants dans le monde des microbes, réalisé à partir du livre écrit par Annick Perrot, conservateur honoraire de l’Institut Pasteur, et Maxime Schwartz, ancien directeur général de l’Institut Pasteur.

À la fin du XIXe siècle, le chimiste Louis Pasteur, déjà célèbre pour ses travaux sur la fermentation, a l’intuition que des micro-organismes pourraient être à l’origine des maladies infectieuses. Mais c’est à un total inconnu que l’on en doit la démonstration scientifique : médecin de campagne, Robert Koch est parvenu à identifier la bactérie responsable de la fièvre charbonneuse, qui décime les troupeaux. Vexé, Pasteur affine les résultats de son concurrent avec un coup d’éclat : en 1881, il inocule une forme atténuée de la maladie du charbon à une cinquantaine de moutons. La campagne de vaccination est couronnée de succès et le Français est acclamé par-delà les cercles scientifiques. Mais publiquement, Pasteur omet de mentionner les travaux de Koch. La rivalité entre eux s’intensifie alors, exacerbée par l'antagonisme entre leurs deux pays. Tuberculose, choléra, rage, peste, diphtérie… : à travers leur duel, la lutte contre les pandémies de l’époque connaît des avancées spectaculaires.

C'est une véritable leçon (pas ennuyeuse) d'épistémologie des sciences à voir absolument qui illustre les passions à l'oeuvre dans la recherche scientifique mais aussi l'importance du libre partage des recherches, de la critique des protocoles... tout comme les erreurs de certains grands découvreurs quand ils s'attaquent à un nouveau sujet.

Malheureusement, c'est ce que refuse le Professeur Raoult qui préfère diffuser des données brutes (cartes de mortalité selon les régions sur tweeter le 30 mars)...dont on peut déduire n'importe quoi...comme il en laisse le soin à chacun ! Pasteur et Koch ont fait des découvertes majeures tout en faisant preuve d'une susceptibilité de star, le fait que le docteur Raoult se comporte comme une star ne prouve pas qu'il ait fait ou fera des découvertes majeures. La recherche mondialisée semble faire peu de cas de cette polémique franco-française et c'est très bien comme ça.

0 vue

Tous droits réservés Danièle Godard-Livet 2018

danielegodardlivet@gmail.com