• Danièle Godard-Livet

Erreur 404 pour Sabri Louatah !


J'avais été séduite par la barbe de l'auteur, par le pitch de son roman : l'envahissement des réseaux sociaux par de fausses vidéos virales et la prégnance silencieuse de l'Algérie dans l'esprit de tous les Français et tout cela dans des lieux que je connais bien Lyon, l'Allier et Vichy. Et je suis bien déçue ! Cela m'apprendra à regarder La grande Librairie et le gentil François Busnel (pas jusqu'au bout et plus que rarement) ! Et à croire qu'un auteur dont le premier roman en 4 tomes (Les sauvages) a donné lieu à une série sur Canal + est sans aucun doute un bon auteur ! Des personnages assez incohérents, une trame qui ne l'est pas moins et une fin où l'auteur se débarrasse tout simplement de l'histoire et du lecteur. C'est écrit à la hache (l'auteur s'en explique, il ne veut pas peaufiner ses phrases et préfère Alexandre Dumas à Flaubert), ce qui ne serait pas grave si on s'ennuyait aussi peu que chez Alexandre Dumas, ce qui n'est pas le cas. Dommage, car je commence à développer une vraie affection pour cet auteur ("de la 3eme génération issue de l'immigration algérienne" comme il se présente lui-même, originaire de St Etienne vivant désormais aux Etats-Unis) qui a de la personnalité, une barbe impressionnante, une vraie énergie, des valeurs et des problématiques qui me touchent. Et qui en outre défend le roman, la fiction, la dystopie comme façon de comprendre le monde.

Pour réfléchir un peu : Sabri louatah versus Didier Deaninckx

https://www.youtube.com/watch?v=s08EEONtFBQ

0 vue

Tous droits réservés Danièle Godard-Livet 2018

danielegodardlivet@gmail.com