• Danièle Godard-Livet

Isolement- jour 5


confinement total (déjà avant)

Je continue avec Instagram et d'abord je nettoie mes abonnements. C'est incroyable ce qu'on entasse au fil du temps !

Je retrouve un fil d'actualité presque limpide avec ce qui m'intéresse vraiment sur Instagram : les photos de photographes ! Ce qui me permet de m'alléger des influenceurs qui veulent me vendre un mode de vie (des abonnements qui dataient de mon enquête sur ces oiseaux particuliers) ou les copains qui postent sur instagram la même chose que sur Facebook.

Deux objectifs aujourd'hui :

- apprendre des pratiques des vrais photographes pour les posts et les stories ;

- maîtriser la création de stories et les multiples possibilités de présentation.

J'apprends d'abord à faire automatiquement une sélection carrée ; je m'aperçois que je le savais déjà (c'est basique) mais que Gimp n'est pas précis ! Je reprends le jardinier aux jonquilles et j'en fait un homme tronc, selon la suggestion d'une autre copine photographe Annick.

jardinier et jonquilles pour la maison (avant)

Les essais de stories créatives ou délirantes seront pour demain car c'est épuisant...

Les nouvelles d'Italie sont toujours alarmantes, en revanche à Montréal ils commencent tout juste à goûter au lavage des mains et à la distanciation sociale et il faut aller loin pour pédaler sans être au milieu de la foule.

Un peu de lecture ne me fera pas de mal. Les journaux de confinement de Marie Darieusseq (Le Point) ou de Leila Slimani (Le Monde) suscitent beaucoup de critiques mais sont instructifs. Je préfère la rubrique de Libération et les romancières italiennes à qui il a donné la parole :

Francesca Melandri lettre aux Français depuis leur futur ou

Crisitna Comencini Chers cousins français

48 vues1 commentaire

Tous droits réservés Danièle Godard-Livet 2018

danielegodardlivet@gmail.com